Soutenance de thèse de Marine Cellier « Makandal en métamorphose. Héroïsmes et identités dans la littérature caribéenne »

Marine Cellier soutiendra sa thèse à Aix-Marseille Université (à distance) le 14 décembre 2020 à 14h.

Le jury sera composé de :

Odile GANNIER, professeure, Université Côte d’Azur (Rapporteuse)

Yolaine PARISOT, professeure, Université Paris-Est Créteil (Rapporteuse)

Alexis NUSELOVICI, professeur Aix-Marseille Université (Président du jury)

Fabrice PARISOT, professeur, Université de Perpignan (Examinateur)

Fabienne VIALA, Associate Professor, University of Warwick (Examinatrice)

Crystel PINÇONNAT, professeur, Aix-Marseille Université (directrice de thèse)

Résumé de la thèse :

Cette thèse s’intéresse à l’ensemble des réécritures portant sur le personnage de Makandal, esclave insurgé, exécuté en 1754 à Saint-Domingue, et dont la légende raconte qu’il aurait échappé aux flammes grâce à ses pouvoirs de métamorphose. Elle interroge les mécanismes de fabrication de la figure en montrant que celle-ci se construit par un mouvement permanent de circulations transatlantiques, lors duquel s’opère un processus de renversement axiologique postcolonial, qui fait passer Makandal de criminel à guerrier libérateur. Elle replace son émergence en tant que héros dans le processus de (ré)élaboration des identités nationales caribéennes post-indépendances. La littérature se fait en effet l’écho et le vecteur d’une concurrence mémorielle qui passe par la mise en avant de figures historiques européennes puis amérindiennes au détriment des figures afrodescendantes, qui demeurent invisibles ou occultées. À partir d’une réflexion théorique sur la notion de « héros culturel » et de la remodélisation d’un système héroïque global et dynamique, on postulera que la figure de Makandal permet de penser un type d’héroïsme dissident se caractérisant par la place de contrepoint qu’il occupe face au héros national. Ses éternelles métamorphoses lui confèrent une dimension allégorique substituant à l’assignation identitaire nationale et essentialiste une identité diasporique hybride et toujours en tension.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.