Webinaire n°2

Attention: changement de date.

La deuxième séance du webinaire de CARACOL aura lieu le mercredi 08 décembre 2021 de 18h à 20h (heure d’hiver de Paris).

Cécile Chapon présentera ses réflexions en cours sur la question du rapport entre langage et paysage dans la Caraïbe et l’Amérique tropicale.

Puis une table ronde ouverte à tou.te.s se déroulera sur le thème *Publier sa thèse/publier des actes collectifs*, où interviendra notamment Marine Cellier, à propos de l’ouvrage collectif qu’elle a codirigé, paru aux éditions Classiques Garnier en 2021, La Fabrique de la race dans la Caraïbe, de l’époque moderne à nos jours.

Lien pour assister et participer au webinaire:

https://zoom.us/j/99496047765?pwd=TElwQmJXbXhpVDNvR1FLT1JldzJtUT09

ID de réunion : 994 9604 7765
Code secret : MEy4y2

Soutenance de thèse de Marco Doudin

Marco Doudin soutient sa thèse, intitulée « “Our myths are ignorance” : poétiques intertextuelles dans les œuvres d’Édouard Glissant et Derek Walcott ». Le jury sera composé de :

Véronique Gély (directrice)
Yves Clavaron (rapporteur)
Romuald Fonkoua
Yolaine Parisot
Delphine Rumeau (rapportrice)
Kerry-Jane Wallart

La soutenance aura lieu le vendredi 19 novembre, à 14h, en salle D040 de la maison de la recherche de Sorbonne Université (28 rue Serpente, 75006 Paris).

Vous trouverez ci-dessous le résumé :

“Les oeuvres d’Édouard Glissant (1928-2011) et de Derek Walcott (1930-2017), deux auteurs majeurs de la littérature caribéenne francophone et anglophone, construisent des rapports de réécriture et de dialogue avec d’autres oeuvres littéraires. Les deux auteurs, qui se citent et se répondent l’un à l’autre, affichent ainsi ce que nous appelons des poétiques intertextuelles, créant une écriture en réseau qui intègre et confronte des traditions littéraires antérieures, notamment européennes. Loin d’être une réplique ou une réaction, cette pratique d’une écriture qui se tisse d’autres textes et se nourrit d’eux tend vers le dépassement d’un rapport binaire qui la figerait dans un face à face entre colonisateur et colonisé. Notre thèse, qui porte sur un corpus composé de la poésie, des romans, et des écrits théoriques des deux auteurs, s’appuie sur une approche double. L’intertextualité explicite, entre les deux auteurs et entre chaque auteur et d’autres oeuvres, ouvre sur la comparaison des rapports que chaque auteur entretient avec des corpus similaires de textes. En partant d’une analyse des archives des deux auteurs et des bibliothèques de références qui apparaissent dans leurs oeuvres, nous étudions le rapport dialectique de Walcott et Glissant à l’Antiquité grecque et latine, lourde d’associations à l’autorité symbolique de la culture européenne et outil historique de justification d’une hiérarchie entre les cultures. Cette pratique dialectique de l’intertextualité mène les deux auteurs à représenter le monde comme réseau et relation, où les transferts culturels et les interactions entre les langues prennent la place d’une cartographie statique.”